Il y a une approche globale en trois dimensions de rajeunissement du visage qui a été stimulée par les progrès des techniques et des produits disponibles. Cependant, il existe peu d’articles sur le déroulement de l’intervention qui cible le rajeunissement de la région péribuccale, le nez et les oreilles.

Selon les recommandations d’experts en chirurgie maxillo-faciale, le but de cette approche est de prendre en compte à la fois les aspects volumétriques et dynamiques du traitement ainsi que les bénéfices des combinaisons thérapeutiques et chirurgicales : par exemple en combinant des toxines botuliques avec des charges d’acide hyaluronique (HA) et des volumateurs. Cela donc, en association avec une bonne compréhension de la gravité du vieillissement, ainsi que des recommandations des techniques chirurgicales, des produits appropriés, de profondeur et des sites d’injection, etc.

Les produits de comblement

Les charges HA sont idéales pour reconstituer la perte de volume dans les lèvres, tandis que les rides autour des lèvres peuvent être traitées avec de petites doses de toxine botulique. La toxine botulique peut également être utilisée pour élever le bout du nez, remodeler les narines et rétrécir l’évasement nasal. Les charges HA étant également utilisées pour corriger les petits défauts, elles peuvent également être utilisées pour rajeunir les lobes de l’oreille affaissés, atrophiques ou irréguliers.

La chirurgie

Si les défauts du visage sont sévères, avec des différences squelettiques visibles comme le menton en retrait ou l’asymétrie ; l’administration de charges faciales peut donner un aspect désagréable. Dans ces cas, certains chirurgiens recommandent l’utilisation d’implants faciaux pour équilibrer le visage.

Parallèlement, l’utilisation de deux implants de joue, un front unilatéral ou un lifting du front pour élever les sourcils trop bas et les aligner davantage. Toutefois, dans certains cas, ni une procédure chirurgicale ni des traitements mini-invasifs ne sont nécessaires, car une utilisation correcte des produits cosmétiques peut camoufler certains déséquilibres. Il convient également de noter que le vieillissement des tissus mous du visage peut éventuellement rendre les implants faciaux inefficaces dans certains cas.

En fin de compte, la seule façon de déterminer le bon traitement est de consulter un chirurgien spécialisé en chirurgie du visage.