La chirurgie esthétique connaît une popularité grandissante en Chine, où les jeunes n’hésitent pas à recourir au bistouri pour remodeler le visage et avoir des traits plus occidentalisés. La chirurgie du nez connaît ainsi un fort succès dans le pays de l’empire du milieu car tout le monde veut avoir un nez plus affiné et plus pointu. Ainsi, avoir un nez en forme de « Tour Eiffel » devient la folie du moment.

Cet engouement pour ce type particulier de rhinoplastie peut s’expliquer en premier lieu par la volonté des jeunes d’avoir la bonne allure pour mettre toutes les chances de leur côté lors de l’entretien d’embauche pour le premier emploi : en effet, dans ce pays avoir de très grandes compétences des fois ne suffit pas, et les recruteurs avouent même avoir tendance à accorder de l’importance à l’aspect physique des candidats.

rhinoplastie tunisie

Pour avoir le nez en « Tour Eiffel », il faut donc faire appel à un plasticien spécialisé et débourser la coquette somme de 9000 dollars. À ce prix, le nez du patient est complètement restructuré pour avoir la forme du fameux monument français.

Cette opération, nommée aussi « Eiffel nose », connaît un fort succès en Chine car elle donnerait, selon les chirurgiens mais aussi selon les jeunes qui en auraient profité, des résultats garantis : un visage jugé comme plus attrayant, une meilleure estime de soi, et des chances accrues pour plaire aux recruteurs très exigeants sur le profil, au premier sens du terme.
Ainsi, après la chirurgie de débridage des yeux et celle du menton dont les chinois raffolent, la chirurgie du nez contribue à augmenter l’importance du phénomène de la chirurgie esthétique dans le pays, dont le nombre d’interventions par an n’est dépassé que par les États-Unis ou le Brésil.