Les stylos choi pour implanter les bulbes capillaires

C’est une technique de greffe de cheveux qui consiste à implanter directement dans la zone chauve une racine ou un micro-greffon à l’aide d’un petit instrument ayant la forme d’une seringue appelée stylo injecteur ou implanteur de Choï (du nom du médecin coréen qui l’a inventé en 1992).

Injection des cheveux ou injection folliculaire

Il s’agit donc d’une technique ancienne développée et utilisée depuis plus de 20 ans à travers le monde. Elle présente l’intérêt de nous dispenser de réaliser les micro-fentes sur la zone chauve dans lesquelles vont être placées les nouvelles racines. Les suites opératoires et les résultats sont identiques à ceux obtenus avec d’autres méthodes manuelles ou automatiques. Nous l’utilisons depuis de nombreuses années dans des cas bien précis tels que le traitement de petites calvities ou la réparation d’anciennes cicatrices ou encore dans la reconstruction des sourcils où les poils poussent très inclinés.

Ventre plat : quelques bons réflexes qui changent tout

Ventre plat : quelques bons réflexes qui changent tout

Avoir un ventre plat ne parait pas aussi facile que ça, on a beau tout essayé : les régimes alimentaires, le sport…, mais rien n’y fait.

Ne vous inquiétez pas, rien n’est perdu d’avance en optant pour ces quelques réflexes simples, mais efficaces et qui vous permettront d’afficher un ventre plat et ferme.

On mange les bonnes graisses

Inutile de bannir toutes les graisses de votre alimentation, mais, faites en sorte d’en consommer que les bonnes et non les mauvaises graisses, optez pour cela pour l’huile de colza ou l’huile de noix qui seront vos meilleurs alliées.

On privilégie les légumes verts

Consommez un légume vert à chaque repas : des haricots verts, des brocolis ou quelques feuilles de salade qui baisseront l’index glycémique de votre assiette vu leur richesse en fibres.

On sirote les bonnes boissons

Evitez à tout prix les boissons gazeuses qui causent les ballonnements du ventre et remplacez-les par du thé, du café ou des tisanes sans sucres bien évidemment en vous autorisant un verre de vin de temps à autre.

On se rassasie dans le calme et en toute sérénité

Pour garder un ventre plat, il n y a rien de mieux que de manger dans le calme  en prenant bien son temps et de faire de son repas un moment de détente afin de favoriser la digestion.

On sucre intelligemment

On ne se prive pas de sucre quand l’envie nous prend d’en consommer, mais à condition de choisir le bon moment et à ce que ce soit de façon modérée, en fin de repas où il est possible de s’accorder de petits plaisirs et de préférence faits maison en privilégiant le sirop d’érable pour la préparation de nos gâteaux.

On effectue les bons abdos

Il n y a rien de mieux que de faire travailler ses muscles transverses pour une taille de guêpe, de ce fait, étirez-les en gardant le buste bien droit et en aspirant le nombril vers l’intérieur, cet exercice doit être répété plusieurs fois par semaine.

 

Facelift PRP ou vampire lift : Rajeunir son visage avec son propre sang

Facelift PRP ou vampire lift : Rajeunir son visage avec son propre sang

Qu’est-ce qu’un vampire lift ?

C’est une méthode efficace pour traiter les rides du visage en améliorant la qualité de peau à travers des injections du propre sang du patient, de plus, ce traitement n’engendre aucune cicatrice et peut aussi être utilisé pour le améliorer la qualité des cheveux.

Quels sont les avantages du lifting PRP ou du vampire lift ?

-C’est un traitement 100 % naturel et indolore.

-Il ne demande pas d’incisions ni de séjour hospitalier.

-Il améliore la qualité de peau.

-La guérison est très rapide.

-La séance est de courte durée.

-Le patient pourra reprendre ses activités habituelles après la séance.

-Le résultat est naturel.

Tous les secrets du lifting vampire PRP

Le plasma riche en plaquettes est constitué de facteurs de croissance actifs qui rajeunissent la peau, lui donnent de l’éclat et de la souplesse, c’est une méthode naturelle pour stimuler la production du collagène en améliorant non seulement la qualité de peau, mais aussi celle des cheveux en les rendant plus volumineux avec moins de chutes.

Le traitement du lifting PRP

Suite au prélèvement du sang du patient qui est centrifugé pour n’en extraire que les plaquettes riches en plasma, celles-ci sont directement injectées dans la peau à l’aide de fines aiguilles, la séance dure entre trente à quarante minutes.

Une crème anesthésiante peut être appliquée afin d’atténuer les douleurs causées par les piqûres.

Le nombre de séances dépend du cas de chaque patient.

La reprise des activités habituelles peut se faire immédiatement.

 

Cicatrices : Comment les éviter ?

Cicatrices : Comment les éviter ?

La cicatrice est une trace disgracieuse sur la peau causée par une blessure ou par une plaie et qui survient après l’étape de la guérison, alors, pour l’éviter, il suffit de suivre ces quelques conseils :

Comment traiter une plaie ?

Il faudra avant tout bien nettoyer la plaie avec de l’eau, du savon et une lotion antiseptique pour la désinfecter tout en retirant toutes les impuretés et tous les débris qui peuvent empêcher sa bonne cicatrisation, ensuite, la couvrir à l’aide d’un pansement imperméable pendant 48h afin de favoriser sa cicatrisation.

Comment améliorer la cicatrisation ?

La cicatrisation est un processus naturel de régénération du corps humain, car, quand le derme est endommagé, l’organisme, lui, produit du collagène qui comble la plaie dans le but de reformer l’épiderme.

De ce fait, pour faciliter ce processus de cicatrisation, vous pouvez appliquer des crèmes à l’acide hyaluronique sur la plaie en dessous du pansement pour accélérer la réparation de l’épiderme.

Dans le cas de l’application d’une lotion antiseptique, il faudra d’abord attendre quelques temps avant de recourir à ces crèmes.

La cicatrisation diffère d’une personne à une autre

-Les cicatrices chez les sujets âgés sont moins marquées avec à la clé un risque de plaies chroniques.

-Si vous êtes d’origine asiatique ou africaine, vos cicatrices ont tendance à être chéloïdes : plus visibles, plus pigmentées et plus bombées.

-Certaines parties du corps comme le dos donnent des cicatrices larges du fait de l’écartement des bords de la plaie.

-Plus la plaie est visible, mieux est sa cicatrisation.

Comment atténuer la cicatrice ?

Suite à la cicatrisation de la plaie, quelques astuces peuvent être bénéfiques pour améliorer son aspect final :

-Evitez l’exposition au soleil.

-Massez la cicatrice si celle-ci vous semble rigide et cela dans le but de l’assouplir.

-Dans le cas où la cicatrice est bombée, faite en sorte d’appliquer des plaques de compression en silicone ou des crèmes à la cortisone que votre dermatologue vous prescrira.

 Comment supprimer les cicatrices ?

Le traitement cicatrices peut se faire de plusieurs façons comme le recours au peeling, au laser, aux injections de collagène pour les cicatrices en creux…Pour cela consultez votre médecin, car, lui seul pourra vous conseiller sur le traitement à faire selon le type de votre cicatrice.

Les consignes utiles à appliquer avant et après les injections d’acide hyaluronique

Les consignes utiles à appliquer avant et après les injections d’acide hyaluronique

L’injection d’acide hyaluronique est une méthode efficace visant à raffermir la peau et à supprimer certaines rides, toutefois, il est nécessaire de prendre en considération certaines consignes pour aboutir à d’excellents résultats et d’éviter certaines complications.

Il est à noter que le tarif d’une séance d’acide hyaluronique est très abordable.

Les consignes d’avant les injections d’acide hyaluronique

Ces consignes sont d’une grande importance afin d’éviter tout risque de complications :

-Vous n’avez pas besoin d’être à jeun le jour des injections, vous pouvez même manger léger, en revanche, il faudra retirer tout votre maquillage.

-Evitez de boire de l’alcool ou de vous exposer trop au soleil la veille et le jour des injections.

-Dans le cas de la présence d’une infection comme un herpès, n’hésitez pas à reporter la séance.

-Prenez connaissance des contre-indications à l’acide hyaluronique et dévoilez au médecin tous vos antécédents médicaux lors de la consultation d’avant les injections.

-Evitez toute prise d’aspirine durant les quinze jours précédant les injections.

Les consignes d’après les injections d’acide hyaluronique

Elles sont présentées comme suit :

-Evitez de consommer de l’alcool suite aux injections, il est aussi conseillé de ne pas s’exposer au soleil pendant quelques temps.

-Vous devez informer votre médecin avant la prise de n’importe quel médicament.

-La reprise des activités habituelles peut se faire après la séance.

-Vous pouvez remarquer l’apparition d’un œdème et d’une rougeur ainsi que d’une sensibilité de la peau ou des démangeaisons, ceux-ci disparaitront progressivement, donc, il est inutile de paniquer.

Par ailleurs, il est important de suivre à la lettre les recommandations de votre médecin afin d’éviter tout désagrément et d’informer ce dernier de chaque complication.

 

La calvitie : Tout ce qu’il faut savoir

La calvitie : Tout ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que la calvitie ?

Elle se désigne par la perte de cheveux en laissant apparaitre un crâne dégarni, pour cela, il existe trois types d’alopécie :

L’alopécie androgénétique :

C’est l’alopécie la plus répandue, elle est héréditaire et est liée à l’hormone mâle qui est aussi présente chez la femme mais en plus faible quantité.

L’alopécie chronique :

Elle est généralement due à des problèmes psychologiques ou à des carences alimentaires, elle survient aussi suite à une chimiothérapie.

La perte de cheveux se manifeste alors sur tout le cuir chevelu.

La pelade :

Elle est d’origine auto-immune et est très fréquente chez les adolescents et les sujets jeunes, elle se caractérise par une perte de cheveux en « plaques » et peut même toucher les poils du corps.

Malheureusement, de nos jours, la calvitie est de plus en plus répandue, mais heureusement qu’il existe plusieurs traitements pour y remédier comme la greffe de cheveux.

Le cycle capillaire

Le cycle capillaire est divisé en quatre étapes :

L’étape anagène :

C’est la phase du développement du cheveu.

L’étape catagène :

C’est la phase où le cheveu cesse de se développer.

L’étape télogène :

Le cheveu devient mort.

L’étape anagène 2 :

Lors de cette phase, un nouveau cheveu vient remplacer le cheveu mort ce qui cause la chute de ce dernier.

La calvitie apparait en général à la vingtaine ou au début de la trentaine, mais, dans certains cas, elle peut se manifester dès l’âge de 16 ans.

Les différentes phases de la calvitie chez l’homme

Grâce à l’échelle de Norwood, il est désormais devenu possible de déterminer les différentes phases de la calvitie androgénétique dans le but de la traiter au plus vite.

Phase N 1 :

Le dégarnissement du crâne est léger et est au niveau des golfes temporaux.

Phase N 2 :

Le crâne est dégarni jusqu’au niveau du front et des tempes.

Phase N 3 :

La ligne frontale devient de plus en plus reculée.

Phase N 4 :

La limite entre la ligne frontale et le vertex est de plus en plus mince.

Phase N 5 :

La ligne frontale est presque au niveau du vertex.

Phase N 6 :

Perte de cheveux au niveau de toute la partie supérieure du crâne.

Phase N 7 :

L’affinement de la couronne.

Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un chirurgien esthétique dès le moindre dégarnissement du crâne afin de remédier au problème de la calvitie.

 

La mammographie : Tout ce qu’il faut savoir

La mammographie : Tout ce qu’il faut savoir

L’examen de la mammographie qui permet de détecter un éventuel cancer du sein préoccupe la pensée de plusieurs femmes qui se posent beaucoup de questions sur son déroulement, sa fiabilité…

Découvrez ce qu’il en est :

Seule la mammographie peut voir certaines anomalies

C’est un examen à rayons X capable de détecter des microcalcifications dans les seins pouvant révéler un cancer.

La mammographie permet également de dépister d’autres anomalies comme une distorsion architecturale…

Plusieurs clichés sont nécessaires

Deux clichés sont effectués lors de cet examen : Un de face et un en oblique, en revanche, si une anomalie est détectée, un cliché de profil est demandé.

Les hommes aussi peuvent faire une mammographie

Cela est rare, mais, le cancer du sein chez l’homme peut être détecté grâce à une mammographie.

Une prothèse mammaire ne gêne en aucun cas cet examen

La mammographie peut également être réalisée en présence d’un implant mammaire et cela en effectuant un second cliché de face.

Il faut toujours conserver ses clichés de la mammographie

Il est très utile de conserver les clichés, ils vous seront utiles pour les comparer à d’autres clichés que vous pourrez faire ultérieurement.

Le bilan de la mammographie

On remet à la patiente un compte rendu de sa mammographie dans lequel une classification est établie comme suit :

ACR1 : Le bilan est normal

ACR2 : Bénin

ACR3 : Sous contrôle

ACR4 : Lésion suspecte

ACR5 : Un cancer ou une autre anomalie

Pour ce qui est des ACR 4 et 5, un examen complémentaire est demandé.

L’augmentation mammaire, exemple de complications

L’augmentation mammaire, exemple de complications

La plupart des chirurgies d’augmentation mammaire se passent bien avec très peu de complications ou d’effets secondaires. Cependant, comme pour toute chirurgie esthétique, il existe certains risques dont les patientes doivent être conscientes.

Généralement, après une plastie mammaire pour agrandir les seins par implants, les potentielles complications comprennent l’infection, les problèmes d’anesthésie, les saignements, les hématomes, les cicatrices, la contracture capsulaire et l’ondulation.

Cependant, il convient de noter que malgré l’attention qu’il reçoit dans les médias, une forme de cancer du sein appelée lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC), qui peut être associée à une augmentation mammaire, reste extrêmement rare et généralement associée à des implants texturés.

La déformation

La déformation ou la « double bulle est la plus commune de toutes les complications. Cela se produit lorsque l’implant monte trop haut sur la paroi thoracique et que le tissu mammaire tombe en dessous. Cela peut être dû à une contracture capsulaire ou à une mauvaise prise de décision de la part du chirurgien et de la patiente. Par exemple, une patiente qui a besoin d’un lifting peut décider de renoncer à la chirurgie de crainte d’avoir des cicatrices. Pour traiter cette complication, le chirurgien enlève habituellement les implants et les remplace. Typiquement, un lifting des seins est également effectué.

En cas de contracture capsulaire, de nombreuses patientes n’auront pas besoin d’un lifting des seins. En effet, dans ce cas, il faut simplement enlever la capsule (tissu cicatriciel) et remplacer les implants.

Une forme rare de « double bulle » se produit lorsqu’un implant mammaire tombe en dessous du pli inframammaire au lieu de se projeter vers l’avant. Cela crée une ligne à travers la partie inférieure de la poitrine. Heureusement, c’est très rare.

Comment prendre soin de ses seins lors de l’allaitement ?

Comment prendre soin de ses seins lors de l’allaitement ?

Entre douleurs et sécheresse cutanée, l’allaitement n’est pas toujours une partie de plaisir, alors, pour bien vivre cette période tout en prenant soin de ses seins, zoom sur cet article dans lequel vous trouverez la réponse à toutes les questions qui vous préoccupent l’esprit.

Est-ce qu’il est obligatoire de préparer ses seins à l’allaitement ?

La préparation à l’allaitement pendant la grossesse est chose inutile, car, celle-ci se fait de manière naturelle chez toute femme enceinte : Les seins commencent à prendre du volume pendant la grossesse et les canaux lactifères se développent, ensuite, et juste après l’accouchement, les glandes mammaires produisent du lait du fait de la diminution des taux de la progestérone et d’œstrogènes.

Donc, il est absurde de suivre des traitements inutiles, car, cela ne fera qu’envenimer cette phase qui est l’allaitement.

Que penser des crèmes anti-vergetures ?

Ces crèmes sont déconseillées lors de l’allaitement du fait qu’elles sont riches en substances chimiques nuisibles à la santé du bébé.

Coté hygiène, préférez toujours la douche, celle-ci est largement suffisante.

Faut-il porter un soutien-gorge d’allaitement ?

Il est préférable d’opter pour un soutien-gorge adapté avec de larges bretelles pendant la grossesse du fait que les seins augmentent de volume et que la charge est plus lourde.

Il est également à noter qu’après l’accouchement, les seins vont encore grossir, de ce fait, un soutien-gorge d’allaitement pourrait nous être utile afin de bien les maintenir d’autant plus qu’un soutien-gorge bien adapté améliore l’aspect des seins et permettrait de corriger seins ptosés en gardant une poitrine ferme après l’allaitement.

Comment éviter les crevasses ?

Les crevasses sont des fissures de la peau qui apparaissent généralement au niveau du mamelon ou de l’aréole et sont provoquées par la mauvaise position du bébé lors de l’allaitement, de ce fait, apprenez à bien positionner votre bébé en vous faisant aider par une sage-femme ou en visitant les forums de discussions pour jeunes mamans…

Top 3 des traitements visant à augmenter les seins

Top 3 des traitements visant à augmenter les seins

L’augmentation mammaire est un acte chirurgical de référence consistant à faire grandir le volume des seins ou à en améliorer la forme de manière à rendre le buste plus harmonieux par rapport à la silhouette de la patiente.

Cette intervention chirurgicale s’inscrit dans le cadre des actes de chirurgie esthétique mais aussi de chirurgie réparatrice (exemples : Reconstruction suite à une ablation des seins après un cancer ; malformation congénitale ; développement insuffisant de la glande mammaire ; etc).

augmentation-mammaire-tunisie2

La prothèse mammaire

Agrandir les seins par prothèses permet de corriger la taille et la forme d’une poitrine jugée trop petite ou inexistante.

Pour répondre à tous les besoins des patientes, plusieurs modèles d’implants mammaires sont proposés aux femmes. Ces derniers peuvent être de volumes, de textures et de formes variées.

Il existe de ce fait des prothèses en gel de silicone ou remplies de sérum physiologique. La première option a cependant un rendu plus naturel et offre une texture plus ou moins ferme.

Après, on trouve des prothèses rondes ou anatomiques. Les premières vont donner du volume sur le dessus du sein et offrent alors, un décolleté plus marqué. Les secondes ont une forme plus douce et sont le plus souvent le premier choix des femmes ayant une poitrine plate ou effectuant de la chirurgie réparatrice.

Le lipofilling mammaire

C’est une technique sans prothèses qui consiste en l’injection de graisse prélevée directement sur la patiente. A cet égard, une liposuccion est réalisée sur d’autres parties du corps. La graisse est, alors, ôtée puis réinjectée dans les seins de manière homogène.

Cette technique suppose que la patiente ait des réserves de graisse suffisantes pour obtenir un résultat considérable.

A noter que, seules les femmes de moins de 35 ans n’ayant pas d’antécédent de cancer dans leur famille, peuvent avoir recours à cette intervention.

Le Breastox, pour un effet provisoire

Sans passer par la case chirurgie, cette nouvelle technique permet de bien lifter la poitrine pour un effet “push-up”.  De la toxine botulique est alors injectée dans les pectoraux et cela permet de raffermir la poitrine, pour une durée de quelques mois seulement.

Page 1 sur 41234