fbpx classification according to cap constructionhuman hair wig can be classified as machine made wigs, classic lace wigs, lace front wigs, 360 lace wigs and full lace wigs according to cap construction.

La carboxythérapie : traitement non invasif contre la cellulite

La carboxythérapie est l’un des meilleurs traitements pour lutter contre la cellulite et les dépôts de graisse localisés. La carboxythérapie est une thérapie non invasive qui se base sur l’utilisation de petites infiltrations de dioxyde de carbone dans les tissus affectés.

Cette thérapie trouve son origine dans la station thermale de Royat en France, dans les années 50, lorsqu’un groupe de cardiologues a commencé à appliquer la thérapie à des patients souffrant de différentes maladies ayant pour caractéristique commune un déficit de la circulation sanguine.

carboxythérapie

DEMANDE DE RENSEIGNMENTS

Qu’est-ce que la cellulite ?

La cellulite a été définie comme une dermopathie vasculopathique, c’est-à-dire une affection cutanée d’origine vasculaire. Il s’agit d’un processus très complexe dont le dénominateur physiologique commun est un trouble microcirculatoire local. Les adipocytes ne sont pas correctement drainés et, par conséquent, les débris et les impuretés commencent à s’accumuler sous forme liquide, devenant d’abord sous forme de gel.

La présence de ce gel avec des substances toxiques non drainées provoque une irritation des fibroblastes qui réagissent en produisant du collagène, ce qui entraîne la formation de ponts cicatriciels qui tirent et étranglent les vaisseaux. Cette chaîne d’événements aggrave encore le métabolisme du tissu affecté, créant un cercle vicieux qui aboutit à la formation de « cellulite ».

L’injection de CO2 améliore l’échange gazeux dans la circulation, rétablissant la microcirculation, augmentant la quantité et la vitesse du flux sanguin et brisant le cercle vicieux qui se produit dans les vaisseaux affectés.

Cette amélioration de l’échange gazeux permet d’utiliser l’O2 pour les réactions métaboliques, y compris la combustion des graisses (mécanisme qui réduit la taille des adipocytes, un processus oxydatif physiologique lipolytique). La diminution du volume des tissus entre les adipocytes, grâce au mécanisme expliqué précédemment, y contribue également. Il en résulte une amélioration de la qualité de la peau, une diminution du volume de la zone affectée et une amélioration des symptômes qui accompagnent la cellulite tels que les ballonnements.

En quoi consiste le traitement de carboxythérapie ?

La technique est très simple. Elle est réalisée à l’aide d’un système spécialement conçu qui contrôle la vitesse du flux et le temps d’injection et surveille la dose administrée. Plusieurs injections sont effectuées à l’aide d’une petite seringue, plus petite que celle utilisée pour les injections d’insuline.

Le gaz se répand rapidement dans les tissus environnants. La carboxythérapie ne présente aucun effet secondaire, à l’exception d’une douleur légère et transitoire dans la zone d’application et d’une légère rougeur qui ne dure que quelques minutes. Un léger degré d’ecchymose peut apparaître à l’endroit du coup de poing, qui s’estompera en quelques jours.

Une fois la séance terminée, elle est généralement complétée par une pressothérapie pour améliorer la diffusion du gaz dans les tissus voisins. Le nombre de séances varie, bien qu’un minimum de 15 applications 2 ou 3 fois par semaine soit recommandé.

Après la séance, le patient peut reprendre ses activités normales, mais il doit éviter de s’exposer au soleil pendant les 24 à 48 heures qui suivent.

DEMANDE DE RENSEIGNMENTS