fbpx classification according to cap constructionhuman hair wig can be classified as machine made wigs, classic lace wigs, lace front wigs, 360 lace wigs and full lace wigs according to cap construction.

Tout savoir sur les prothèses mammaires

Il y a beaucoup d’informations concernant les implants mammaires. Certaines d’elles sont vraies, et d’autres ne sont que des mythes. Aujourd’hui, on va vous donner les informations les plus importantes sur les implants mammaires.

Qu’est-ce que c’est qu’un implant mammaire ?

C’est un objet comme un sac rempli d’une substance liquide qui est placé sous la peau de la poitrine d’une femme pour changer la taille et la forme de son sein, ou pour remplacer un sein enlevé pour des raisons médicales.

IMPLANTS-MAMMAIRES-SALINE-SILICONE

De quoi sont faits les implants mammaires ?

Théoriquement, il y a plusieurs types d’implants mammaires, mais dans la pratique, il y uniquement deux options qui sont choisies le plus souvent. Il s’agit des implants mammaires en gels de silicone ou bien les implants mammaires avec une solution saline.

Les implants mammaires avec une solution saline

Comme leur nom l’indique, les implants mammaires de solution saline sont des « sacs » en silicone, remplie de solution saline, autrement dit remplies d’eau salée, stérile bien évidemment.
Certains peuvent être remplis avant l’implantation tandis que d’autres sont remplis pendant l’opération. Les implants salins sont généralement considérés comme une solution plus sûre que les implants au gel de silicone.

Les implants mammaires en gel de silicone

Les implants remplis de gel de silicone sont des coquilles de silicone remplies d’un gel de plastique. Malgré les risques liés à ce type d’implants, plusieurs femmes le choisissent, car elles trouvent que ça donne une sensation plus proche du naturel.

Que ce passe-t-il lors de l’opération ?

La chirurgie elle-même, pour placer et sécuriser les implants, se fait généralement en ambulatoire et prend environ une heure et 15 minutes au total.
Voici comment cela fonctionne : il y a trois principaux sites pour l’incision :
– Sous-mammaire, qui est le pli sous le sein ;
– Péri aréolaire, le bord de l’aréole et la peau du sein ;
– Trans-axillaire, qui est à travers l’aisselle.

En outre, il y a deux positions où l’implant peut être placé : derrière le muscle pectoral ou derrière le tissu mammaire, mais devant le muscle. Le choix le plus populaire pour les augmentations mammaires est le placement sous-cutané ce qui veut dire que la plupart des patientes préfèrent que leur chirurgien aille sous le sein.

Cette approche commence par une incision dans le pli sous-mammaire, et le muscle pectoral est ensuite identifié et incisé. Ensuite, une poche derrière le muscle est soigneusement disséquée et un calibreur d’implant est placé pour confirmer le choix du patient de la taille et de la forme de la poche. Une fois confirmé, le calibreur est retiré, tous les ajustements sont effectués, l’implant est placé, et l’incision est fermée. La même procédure est ensuite effectuée sur l’autre sein.

Est-ce que les implants mammaires empêchent les futures mamans d’allaiter leurs bébés ?

De nombreuses femmes portant des implants mammaires peuvent encore allaiter après une chirurgie d’implantation mammaire. Normalement, la chirurgie ne doit pas affecter les parties du sein responsables de la production de lait.

DEMANDE DE RENSEIGNMENTS